Viol, violences sexuelles

Dernière modification : 25/09/2018

LEGISLATION

La loi n° 2018-703 du 3  août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes comprend des dispositions pour renforcer la protection des mineurs contre les violences sexuelles (le délai de prescription porté à 30 ans pour les crimes sexuels commis sur mineurs ; le renforcement de la protection des mineurs face aux agressions sexuelles et viols commis par un majeur).

QUELQUES INDICATEURS

En France, sur une année, 62 000 femmes, âgées de 20 à 69 ans déclarent avoir été victimes de viols ou de tentatives de viol.

2 700 hommes déclarent avoir été victimes de viols ou de tentatives de viol.

553 000 femmes, âgées de 20 à 69 ans déclarent avoir été victimes d’au moins une agression sexuelle autre que le viol (attouchements du sexe, des seins ou des fesses, baisers imposés par la force, actes de pelotage ; hors harcèlement sexuel et exhibition).

185 000 hommes déclarent avoir été victimes d’au moins une agression sexuelle autre que le viol

Au cours de la vie, 1 femme sur 7 (14,5 %) et 1 homme sur 25 (3,9 %) déclarent avoir vécu au moins une forme d’agression sexuelle (y compris viols et tentatives et hors harcèlement et exhibitionnisme). Parmi eux, 3,7% des femmes et 0,6% des hommes ont vécu au moins un viol ou une tentative de viol au cours de leur vie. (Enquête VIRAGE, Ined, 2016)

Source : Observatoire national des violences faites aux femmes, lettre n°10, nov 2016

2015 Orviff. tous droits réservés.